Interview

Remonter

 
Le nombre d'Or est également très présent dans l'architecture, les Mayas et les Egyptiens le connaissaient (Pyramide de Guizeh). De plus tous les monuments antiques grecques obéissent aux proportions du nombre d'Or. Oublié puis remis au goût du jour à la Renaissance, il replonge dans l'oubli jusqu'à la fin XIX ème début XX ème par un architecte français : Le Corbusier. Ce dernier va d'ailleurs bouleverser l'architecture de son époque en élaborant toutes ces créations à partir d'une règle mélangeant les proportions de l'homme et celles du nombre d'Or : Le Modulor.


L'entretien avec un professeur d’arts plastiques d’une école d'architecture aux Beaux Arts fut à ce propos très intéressant. En voici le résumé :


Après avoir conté un historique du nombre d’Or et du modulor  : 

Nous : « … Aujourd’hui quelle importance accordez vous au nombre d’or dans vos cours ? »

M. Debonne : «Les bases leur sont enseignées, mais tu vois il ne faut pas se focaliser dessus. »

Nous : « Pourtant c’est reconnu comme étant une clé de la beauté et de l’esthétisme ? »

M. Debonne : «J’ai une anecdote à ce propos. J’ai connu un assistant du Corbusier qui un jour s’acharnait à utiliser le modulor sans y parvenir. Le Corbusier lui a indiqué qu’il ne fallait l’appliquer à tort et à travers sinon on obtient des choses ridicules. »

Nous : « Et vous qu’en pensez vous ? »

M. Debonne : « Le Corbusier a raison, mais en voyant Le couvent de la Tourette qu’il a conçu uniquement avec le Modulor je me demande si ça vaut vraiment la peine d’effectuer tous ces calculs ».

Intervention d’une élève : « je pense qu’il faut appliquer la philosophie du nombre d’Or, c'est-à-dire garder un tout harmonieux même si cela ne correspond pas à la virgule près aux calculs ».

M. Debonne : « C’est exactement ça !... »

M. Debonne a alors étendu l’explication de l’exploitation du nombre d’Or à d’autres domaines.

 

tourette.jpg (273058 octets)

Le couvent de la Tourette